Long Courrier donne à ses auteurs une liberté de romancier, dans la forme et dans le fond. Chaque volume est un one shot et propose une aventure complète, dont le nombre de pages (de 56 à 100) obéit aux désirs du narrateur, en dehors de toute contingence commerciale.

Cette aventure peut se passer à Vierzon, sur la lune ou en Papouasie occidentale. Elle peut être intimiste, fantastique, sombre, rêveuse, drôle – ou tout à la fois. Tous les genres sont admis, sans figures imposées ni carcans.

Long Courrier est une collection d'auteurs. On n'y trouve pas deux voix semblables, deux graphismes approchants. Le seul lien entre les mondes qu'elle abrite, c'est l'indiscutable tempérament des créateurs.

Nouvelle série (2003)