4avent.jpg (17633 bytes) 4 aventures de Spirou et Fantasio (1950)

Ces 4 aventures sont :

  • Spirou et les plans du robot
  • Spirou sur le ring
  • Spirou fait du cheval
  • Spirou chez les pygmées.

 

  • Spirou et les plans du robot est en fait la suite de 'Radar le robot' où 2 malfrats décident de s'emparer des plans du robot et de faire évader le professeur Samovar enfermé dans un asile psychiatrique. Retrouvant la mémoire ou basculant dans la folie suivant les coups qu'on lui porte sur la tête, celui-ci finira totalement inoffensif et les malfrats bien entendu arrêtés.
  • Spirou sur le ring présente un Spirou modèle pour les jeunes qui décide d'affronter Poildur, un costaud du quartier, dans un combat de boxe, les gains devant servir à créer une salle de sport. Les jeunes amis de Spirou seront ici partie prenante de l'histoire et le "voyou" Poildur effectuera une belle reconversion comme le voulait l'esprit de la bande dessinée pour jeunes de l'époque.
  • Spirou fait du cheval raconte le goût soudain de Fantasio pour l'équitation et la rencontre entre Spirou et Plumeau, cheval complètement fou rappelant un peu le Jolly Jumper de Lucky Luke qui deviendra en fait la véritable vedette de ce court épisode.
  • Spirou chez les pygmées commence lorsque Spirou rencontre un léopard en faisant une promenade en forêt. Ce léopard appartient à l'Empereur de Lilipanga, contrée africaine où se déroule un affrontement ancestral entre 2 tribus de pygmées, les uns bruns et les autres noirs. Arrivés sur place avec l'empereur, ils constateront bien vite que ce conflit est entretenu par un européen peu scrupuleux proposant des armes aux pygmées et les maintenant en quasi esclavage.
    Inutile de préciser que Spirou et Fantasio mettront bien entendu de l'ordre dans tout ça.

4 aventures de Spirou et Fantasio marquent en fait la fin de la période "influence Jijé".
De même à partir de là, les scénarios vont évoluer et l'univers de Franquin va se mettre en place. Il maîtrise maintenant parfaitement son sujet et va se démarquer petit à petit de ce style de BD pleine de bons sentiments avec des personnages noir ou blanc, bons ou mauvais et ce style boy-scout cher au Spirou des années 50.