Dictateu.jpg (18791 bytes) Le dictateur et le champignon (1956)

Scénario : sur une idée de Rosy

Retour de Zantafio alias le Général Zantas, de Seccotine, de Champignac et apparition du métomol, célèbre gaz à base de champignon permettant de ramollir les métaux.
 
  • Le dictateur et le champignon raconte comment après avoir récupéré le Marsupilami chez le Comte de Champignac et désireux de le ramener en Palombie, Spirou et Fantasio vont y retrouver le cousin Zantafio transformé en dictateur, le général Zantas rêvant toujours de conquêtes.
    Quasiment prisonniers, nos héros décident de jouer le jeu et font semblant d'accepter la proposition de Zantas qui fait d'eux des colonels. Mais avec l'aide de Seccotine, en reportage dans le pays, ils se font livrer un gaz fabriqué par le Comte de Champignac ayant la propriété de ramollir tous les métaux : le métomol. S'en servant au moyen de bombes, ils détruiront l'armée motorisée de Zantas et ruineront ses rêves de conquête, celui-ci disparaissant une fois de plus dans la forêt.
    Ayant ramené le Marsupilami, nos amis retournent tristement vers la civilisation mais c'est sans compter sur les sentiments très forts liant l'animal à nos amis et celui-ci les rejoindra rapidement sur le fleuve pour rentrer avec eux en Europe.

Cet album fait partie de mes préférés car on y retrouve un des meilleurs scénarios de la série et en plus énormément d'humour. Les caricatures sont nombreuses, l'invention du métomol un coup de génie et le tout sans entamer le suspense et les situations graves.
De plus on y retrouve Champignac, son maire et ses statues, Seccotine, le Marsupilami, le Comte et Zantafio, un album très complet, très varié, parfaitement équilibré, un grand cru.