Sorcier.jpg (15665 bytes)  Il y a un sorcier à Champignac (1951)

Scénario : Jean Darc (= Henri Gillain, frère de Jijé)

Découverte de Champignac et du Comte Pacôme Hégésippe Adélard Ladislas....

  • Il y a un sorcier à Champignac raconte comment, partant faire du camping pour leurs vacances, Spirou et Fantasio vont découvrir et faire connaître l'univers du village de Champignac.
    Arrivés au village alors que des événements bizarres s'y produisent, ils feront bientôt la connaissance du maire et du Comte de Champignac. Ces événements étant mis sur le compte d'une famille de romanichels passant par Champignac et devenus la cible des villageois dépassés par la situation, ils découvriront que le sorcier n'est pas celui qu'on pense et qu'en réalité c'est le Comte le responsable de ces événements dus à ses expériences avec les champignons.
    Décidé à rembourser les dégâts commis au village, le Comte deviendra grâce à ses produits, un athlète de haut niveau remportant tous les championnats auxquels il participera mais cela ne se fera pas sans attirer l'attention d'une petite bande de malfaiteurs qui voudront détourner le fameux produit à leur profit. Ils arriveront à s'en emparer mais en oubliant un élément qui leur sera fatal : le produit n'a qu'une durée d'utilisation limitée.

Avec cet épisode scénarisé par le frère de Jijé, on découvre ce qui fera un des charmes de la série, le village de Champignac et les personnalités qui s'y attachent : le Comte, le maire, Duplumier, les villageois,...
C'est avec cet épisode, pas encore 100% personnel, que Franquin met vraiment en place son univers. On ne sait pas encore à ce moment l'importance qu'il prendra dans la suite de la série mais on remarque quand même que Franquin s'est définitivement éloigné de l'exemple Jijé. Il a maintenant en main la destinée d'une série qu'il amènera à des sommets, cet album étant en fait pour moi le véritable premier album de la série Spirou par Franquin.