Divers


 

| Le 9e Rêve | Hommages | L'arme de Durango | Mise en couleur d'une planche | Illustrations annexes |

 

9e rêve

En 1979, Yves Swolfs collabore à la création collective d'un recueil de BD intitulé "Le 9ème Rêve" dans lequel il publie sa première histoire en bandes dessinées. Il s'agit d'un court récit N&B en 8 planches ayant pour titre "La Chasse" et qui préfigurait déjà l'arrivée de Durango.

 

En 1990, les éditions Marsu Productions ont édité un album-hommage pour les 20 ans du personnage de Natacha de Walthéry.
On peut y trouver l'exceptionnelle quoique improbable rencontre entre Natacha et Durango dont voici la reproduction.

ex_Lucky.gif (53196 bytes) 

Tiré à part édité par le fanzine De Belles en Bulles en hommage à Morris

cpd.jpg (126082 bytes)

Planche en hommage à Alain St Ogan, créateur de Zig et Puce

 

Mauser

Le Mauser C96, apparu sur le marché en 1896, fut l'un des premiers pistolets automatiques à connaître un succès rapide et mondial. De calibre 7.63, d'une capacité de 10 coups, cette arme munie d'une crosse-étui en bois était puissante et précise entre 200 et 300 m. Comparée au revolver à barillet de l'époque, elle offrait des avantages certains.

 

1. Le crayonné, première étape, se fait sur papier de très bonne qualité et à une taille plus grande que celle de parution.

La mise à l'encre se fait ensuite à même la planche sur le crayonné.

Durango crayonné

2. A partir de la planche originale, on procède à un tirage réduit des 2/3 sur film transparent. Sur ce film apparaît l'ensemble des détails mentionnés sur la planche : graphisme des images et textes des bulles.

3. A partir de ce film transparent est tirée une planche sans texte avec un encrage doux qui permet une mise en couleur progressive du fond neutre (bleu). Celle-ci est destinée à se trouver placée en dernière étape sous le transparent initial.

La mise en valeur des "bleus" commence par la définition des tonalités dominantes de la planche, celle-ci étant ponctuée par les réserves blanches destinées au texte des bulles. Cette étape est très importante, d'elle dépend l'harmonie de chaque page et la cohésion esthétique de l'ensemble de l'album.

L'apport du (ou de la ) coloriste peut se révéler très important dans l'atmosphère dégagée par la mise en couleur.

Le résultat final de la mise en couleur est extrêmement subtil et on ne peut que regretter la perte importante de la finesse des tons lors du tirage final.

Durango couleur

4. Ultime phase de la planche : la superposition du transparent sur le "bleu" fini.

L'imprimeur procède au tirage à partir de cet élément.

Durango N&B + couleur

   

Librairie Carapace

Dessin original pour annoncer une séance de dédicaces à la librairie Carapace à Bruxelles.

 

Parival

Dessin original pour le bulletin du club de tennis Parival de Rixensart

Dessin original en hommage à Morris (De belles en bulle)

Ex-libris pour De belles en bulle