Le Prince de la Nuit

En 1994, Yves Swolfs commença une nouvelle saga terrifiante : Le Prince de la Nuit.
Le projet était déjà dans ses tiroirs depuis quelques années mais c'est suite à des problèmes d'éditeur qu'il décida de se lancer dans autre chose. Par coïncidence, son premier album sortit peu après le film Dracula de Coppola, ce qui lui permit non seulement d'être dans l'air du temps mais aussi de faire mûrir son scénario.

Le second cycle a démarré début 1999 avec l'album "Le Journal de Maximilien".

L'histoire se déroule sur plusieurs siècles mais vu le peu de goût de Swolfs pour dessiner ce qui est contemporain, la conclusion du premier cycle se passe dans les années 30.
Tous ces personnages sont unis par une lointaine filiation et par un lien encore plus fort mais là...
On se retrouvera aussi à l'époque des guerres de Vendée mais sans aucun rapport avec Dampierre.

On peut trouver que ce héros, surtout dans sa période moyenâgeuse, ressemble un peu à Durango mais personnellement j'estime qu'avec cette série, et surtout le 3e épisode, Yves Swolfs a atteint une maturité certaine tant au niveau du scénario que du dessin qui, s'il a toujours été de très bonne facture, est maintenant parfaitement maîtrisé. Et n'oublions pas l'excellent travail de la coloriste Sophie Swolfs qui a parfaitement repris le style d'Yves et nous offre quelques dessins superbes en clair-obscur ou en ambiance de nuit.